Les primeurs Biodyvin à Château Fonroque : mon carnet de Dégustation

Comme chaque année au printemps, les vignerons de Bordeaux présentent le nouveau millésime aux acheteurs et à la presse. Voici en partage les primeurs Biodyvin à Château Fonroque : mon carnet de dégustation en images. Et en bonus les toits de Saint Emilion.

Le cadre de la dégustation : Château Fonroque

Pour présenter leurs vins, les adhérents de Biodyvin se sont installés les 26 et 27 avril dans les bâtiments de Château Fonroque, Grand Cru Classé de Saint – Emilion. Ce fut l’occasion pour les visiteurs d’admirer le nouveau chai du domaine avec son alignement de cuve béton, un très beau travail signé du bureau architecture Gimbert Comme qui a aussi oeuvré à la rénovation de la chartreuse.

Une belle sélection de domaine bordelais

Parmi les 38 domaines présents à Château Fonroque, on comptait naturellement une majorité de vins d’Aquitaine. Voici mes préférés, une courte sélection car malheureusement, je n’ai pas pu tout tester.

Clos Puy Arnaud

Domaine emblématique des vins en biodynamie de la région en appellation Castillon Côtes de Bordeaux.

Thierry Valette, son propriétaire proposait la gamme complète du domaine en partant de sa cuvée bistrot jusqu’au Clos Puy Arnaud, le premier vin, petit bijou de raffinement.

Château Fonroque

Un très beau Saint Emilion, ample mais aux tanins déjà souples et élégants.

Grand Cru Classé de Saint Emilion

Précurseur pour le bio(certification en 2006) et la biodynamie . certification 2008

Château Gombaude Guillot

Un Pomerol décliné en version classique ou plus accessible avec le POM’N ROLL, vin nature élevé en amphore, fruité et facile à boire.

En plus du 2021, Château Gombaude proposait les 2017, 2018 et le magnifique 2016.

Primeurs à Château Fonroque : une sélection de vins d’ailleurs

la manifestation ouverte aux adhérents biodyvin extérieurs à la région bordelaise nous a permis de découvrir de nouveaux vignerons. J’ai testé d’excellents Alsace et remarqué

Domaine Jonathan Didier Pabiot

Vigneron de la Loire qui élève de jolis Sauvignon en parcellaires avec des vinifications adaptées à chaque cuvée.

Domaine Maravilhas

Soleil et Occitanie pour ces vins du Sud-Est. Le Domaine produit du Lirac, du Côte du Rhône Laudin et du Château-Neuf du Pape.

Que retenir de cette dégustation ? En premier, une bonne impression de ce millésime si difficile où la météo s’est acharnée contre les vignerons qui ont beaucoup souffert entre le gel d’avril et le mildiou de l’été. Ensuite la perception renouvelée de la qualité des vins en biodynamie, une méthode qui révèle le fruit. Alors Ce 2021, on en fera pas un vin de garde ( c’est pas grave les volumes sont minimes) mais on le boira avec plaisir.

Bordeaux Tasting 2021: dégustation géante des grands vins de Bordeaux

Le Bordeaux Tasting 2021, c’est une dégustation géante de grands Bordeaux organisée par le magazine Terre de Vins. Au programme de ce week-end : des rencontres entre professionnels et amateurs, des ateliers à thème et pour les plus chanceux, des Masterclass. Voici en partage émotions et images de ma journée du 11 décembre.

Bordeaux Tasting : une dégustation sous les ors du Palais de la Bourse

Les amoureux de ma ville en conviendront, le plaisir du Bordeaux Tasting commence dès l’entrée dans la salle de réception du Palais de la Bourse. La belle architecture classique, les grands volumes, le plafond éclairé en rose et l’escalier monumental qui mène aux étages supérieurs impressionnent et flattent l’oeil. Au premier, c’est un vrai bonheur de déambuler librement dans les salons aux boiseries plaqués d’or, à la décoration un rien vieillotte de portraits de notables et autres tapisseries à thème. On aime les parquets anciens, les lustres à pampilles, les cheminées de marbre et la vue sur le fleuve depuis les immenses fenêtres.

Un programme riche fait de rencontres, d’ateliers et de dégustation

  • Trois lieux, le Palais de la Bourse, l’église Saint Rémi et le Musée des Douanes
  • + 200 châteaux à déguster, 166 Bordeaux, 25 invités et 23 maisons de Champagne.
  • des ateliers découverte organisés par l’Ecole du Vin de Bordeaux.
  • Des Masterclass

Je vous conseille de réfléchir à votre parcours pour ne rien manquer d’essentiel. Il y a tant à faire qu’une journée c’est un peu court. J’ai l’habitue de préparer ma visite. Je vous donne ici les informations pour faire de même : http://lemeilleurdebordeaux.fr/bordeaux-tasting-2019-mes-conseils-pour-organiser-vos-degustations/

Bordeaux Tasting 2021 : les coups de coeur de Sophie Juby

Soyons honnête, le choix est si vaste qu’il est humainement impossible de tout tester. Depuis le temps que je fréquente l’évènement, je me suis construit mon référentiel, un sorte de cave idéale. Dans la mienne, il y a les trois Bordeaux que je vous présente ici auquel j’ajouterai bien un champagne découvert ici, celui du domaine

Mes coups de coeur au Bordeaux Tasting

  • 🍾 Le Champagne Telmont. Blanc de Noirs 2014 58€. Frais, craquant et peu dosé (3,4 Gr/l). 61% pinot noir et 39% pinot meunier. domaine certifié bio en 2021. Un champagne novateur et engagé avec son étiquette qui raconte le vin en toute transparence.
  • 🍇 Le Blanc de Fourcas Hosten 25€, un vin élégant produit à Listrac Médoc. 67% Sauvignon blanc, 18% Sauvignon gris et 15% sémillon. En bio depuis…
  • 🍷 Château Prieuré Lichine. 45€ . Un Margaux velours en bouche. 65% cabernet sauvignon, 30% merlot et 5% petit verdot
  • 🍷 Château de la Dauphine 2016 , un très joli Fronsac produit en Biodynamie. 90% de Merlot 10% de Cabernet Franc. Des arômes de fruits rouge et beaucoup de fraîcheur.
  • 🍷Château Clinet 2018, 130€ un merveilleux Pomerol, une caresse gourmande. 85% merlot et 15% cabernet sauvignon

Bordeaux Tasting 2021 , le programme des 11 et 12 décembre

Les 11 et 12 décembre, le magazine Terre de Vins donne RDV aux amateurs de grands Bordeaux au palais de la Bourse avec le Bordeaux Tasting. Cette année nous fêterons les 10 ans de ce bel évènement. La fête sera un peu chamboulée par la maudite pandémie mais soyez sans crainte, tout sera mis en oeuvre pour préserver la santé de tous. Sylvie Tonnaire, rédactrice en chef du magazine, nous promet un très joli millésime porté par un programme aussi riche que varié.

Alors je vous recommande de réserver vos entrées. Et pour vous aider, je vous donne les infos clés en suivant:

Le Bordeaux Tasting au Palais de la Bourse, 700 vins en dégustation

Bordeaux Tasting 11 & 12 décembre 2021 : ce qu’il faut savoir

  • Bordeaux Tasting : Le concept. Bordeaux Tasting, c’est une RDV donné chaque année aux amateurs de Bordeaux et autres vins. Le magazine Terre de Vins offre au grand public une occasion unique de déguster en toute liberté 700 vins .
  • Les Horaires : Samedi 11 décembre de 10h à 18h30. Dimanche 12 décembre de 10h à 18h.
  • Les sites : le Palais de la Bourse, Eglise Saint Rémi (champagnes), le Musée des Douanes (vins)
  • Bordeaux Tasting : les Masterclass. En parallèle des dégustions libres et sur réservation uniquement, Terre de Vins organise des conférences dégustation à thème les Masterclass. Le programme est disponible sur le site du magazine. Allez y faire un tour et choisissez en conscience entre :
un voyage autour de quatre millésimes du Château Montrose, la découverte des secrets des Châteaux La Fleur-Pétrus et Bélair-Monange, une dégustation de Grands Crus Classés de Saint-Émilion et autres Bordeaux de légende… ou une expérience avec Riedel, entreprise spécialisée dans la fabrication du verre et de verres à vin en cristal qui propose une master class pour comprendre l’importance de la forme des verres sur le goût et le nez des vins.
  • Les autres animations : les ateliers de l’Ecole du Vin de Bordeaux ( je vous en ai parlé sur le site http://lemeilleurdebordeaux.fr/les-ateliers-degustation-de-lecole-du-vin-de-bordeaux/
    • 11:00 ou 11:45 Wine’s up – format d’atelier ludique pour jouer sur le thème du vin
    • 12:30 Accords de fête
    • 16:15 Bordeaux Playlist – blind test musical lié aux goûts du vin
    • 17:45 Bordeaux Tonic pour créer des cocktails à base de vin de Bordeaux
  • Le café de la Bourse, un programme d’interviews et de rencontres :
    • Samedi13h-13h45 : Pierre Hurmic, Maire de Bordeaux 
    • 15h-15h30 : Matthieu Potin (meilleur caviste de France)
    • Dimanche(12h15-13h30 : brunch des sommeliers)
    • 14h15 : Émile Coddens, vigneron star de TikTok17h : Christophe Urios, président du club de rugby de l’UBB et propriétaire du Château Pépusque

Retour en images sur le Bordeaux Tasting des années passées

Les Masterclass pour aller plus loin et rencontrer les acteurs du monde du vin.
Le Champagne ( ici la star Roederer ) bien représenté au Bordeaux Tasting

Journées Loupiac et Foie gras 2020

En Aquitaine, on est des vaillants. Pandémie ou pas, les Journées Loupiac et Foie Gras se tiendront les 28 et 29 novembre. Tout est calé, les vignerons ont tout organisé pour leur rendez-vous annuel avec leur public.

Gaillards mais pas fanfarons, Ils vont respecter les directives gouvernementales. Le marché de Noël se tiendra en extérieur sous une forme adaptée aux circonstances.

Un marché en Click n Collect sans limite de KM

Dans leur nouvelle forme, les journées Loupiac et Foie Gras rentrent dans la case : Click n Collect. Si vous habitez Bordeaux, Arcachon ou Royan, vous êtes autorisé à récupérer vos commandes sans limite de kilométrage.

Vous devez simplement vous munir de votre attestation et de votre bon de commande. Ici le message officiel :

toute personne rejoignant le drive Loupiac et Foie Gras  doit être munie de deux documents, son attestation de déplacement pour effectuer des achats de première nécessité, et un formulaire de pré-commande justifiant qu’un achat préalable a été effectué sur le site du drive fermier (http://www.vins-loupiac.com/category/actualites/) ou directement sur le site de l’un des  18 vignerons de Loupiac ou fermiers landais participant à ce rendez-vous 100% Sud Ouest…. et ceci quelle que soit la distance que le consommateur doit parcourir pour venir collecter ses achats.

Le programme des journée Loupiac 2020

Loupiac et Foie Gras 2020, les infos :

  • 18 domaines de l’appellation sont ouverts au public pour un moment de partage autour du vin d’or. Echange avec les vignerons dans le respect des gestes barrières.
  • Chaque propriété est associée avec un producteur de canard gras. En direct de la Ferme, vous pourrez acheter : foie gras, rillettes, magrets et tous les autres produits habituellement vendus lors de ces journées.
  • Pas de dégustation cette année ni de restauration sur place.

Préparer sa visite

Pour fluidifier le traffic, les producteurs vous proposent de prendre RDV dans un créneau donné. Réservez votre passage en allant sur le site des Loupiac et en cliquant sur le nom de la propriété de votre choix.

Vous aussi faire une pré-commande avec paiement sur place à la livraison.

Le Loupiac, un petit Sauternes ?

Loupiac et Sauternes, les deux appellations ont beaucoup en commun. Je citerai:

  • la proximité géographique, les terroirs similaires
  • 1936 , même date de création de l’AOC
  • les mêmes cépages présents dans le vins Sémillon à 80%, Sauvignon et muscadelle pour la note aromatique.
  • de grandes exigences en matière de cahier des charges. 
  • Loupiac, Cadillac et Saint Croix Du Mont pour la rive droite, Cérons, Barsac et Sauternes pour la Rive gauche de la Garonne forment les Six appellations produisant en France des liquoreux à partir de raisins botrytisés c.a.d gagnés par la pourriture noble qui permet la concentration en sucre.

On est bien d’accord, des divergences existent. Je n’oublie pas que le Ciron, la rivière aux brumes automnales, ne traverse que le Sauternais. J’ajoute que les rendements autorisés en Sauternes sont beaucoup plus faibles : 28 hectolitres par hectare pour 44 en Loupiac.

Cela fait de notre Loupiac un vin plaisir, plus accessible que son prestigieux voisins. Il fera merveille sur vos tables de Noël. Y’a plus qu’à réserver .

Les Journées Loupiac et Foie gras 2020, on va y aller.

Les vignerons bio de Nouvelle Aquitaine présentent le millésime 2019

C’est la rentrée pour les vignerons de Nouvelle Aquitaine. Ce lundi 31 août se tenait BtoBIO à la Faïencerie.

Chaque année, les vignerons bio de Nouvelle Aquitaine présentent leurs vins à la dégustation. Ce rendez-vous se tient traditionnellement pendant la semaine des primeurs en avril. Mais en 2020, le Covid a tout bouleversé et c’est donc avec retard que le millésime 2019 est dévoilé aux acheteurs professionnels.

Pour cette nouvelle édition, le salon s’est installé à la Faïencerie, un lieu chargé d’histoire, un endroit magnifique propice aux belles rencontres. Car BtoBIO c’est plus qu’une dégustation en avant-première. Dans le monde des vins conventionnels, la semaine des primeurs est l’évènement annuel des Bordeaux. Les dégustateurs du monde entier viennent découvrir un millésime avant sa mise sur le marché pour se positionner commercialement. C’est le moment crucial où tout se joue, où les grands châteaux annoncent leur prix de sortie, où se décident les premières transactions. La semaine des primeurs donne la tendance du marché dans une ambiance électrique. La place de Bordeaux retient son souffle à l’écoute des rumeurs, des avis des grands critiques et autres faiseurs de rois.

BtoBIO fonctionne différemment et de manière beaucoup plus sereine. Les vignerons bio ont choisi de proposer en même temps leur primeurs et leurs livrables (c.a.d les vins déjà stockés en bouteille et disponibles immédiatement à la vente). Cela permet de découvrir un domaine dans sa globalité.

BtoBIO : Bel assemblage de 80 vignerons bio

Quand 80 vignerons exposent, c’est toute la richesse, la diversité du bio qui s’offre aux visiteurs. Le Bordeaux Bio n’est pas un, il est multiple. Au cours de ma dégustation, j’ai découvert des viticulteurs très différents. Certains travaillent la vigne comme un jardin, d’autres sont à la tête de vastes domaines sur plusieurs appellations. La plus petite exploitation représentée à Btobio ne fait que 1 hectare. C’est le Clos Bonnefare à Montravel – production 4 000 bouteilles/an. La plus grande en compte 270, il s’agit de Bordeaux Vineam – production 700 000 bouteilles/an. Leurs problématiques sont forcement très différentes. De la même façon leur chemin vers la culture en bio est lui aussi unique. Voici en exemple quelques profils.

Le viticulteur bio depuis toujours.

Les progrès à la vigne sont venus après la seconde guerre mondiale. Les années 50 ont vu l’arrivée des tracteurs, de la mécanisation et de la Chimie. Certains vignerons ont très vite senti les dangers des pesticides, fongicides et autres produits joliment appelés phytosanitaires. Ils sont restés sur des méthodes traditionnelles de lutte contre les ravageurs et maladies de la vigne. Ils se sont naturellement tournés vers le bio. C’est le cas du vignoble Boudon à Soulignac https://www.vignoble-boudon.fr , un domaine de 28 hectares dans l’Entre-deux-mers. Ils travaillent en bio depuis 1963. J’ai craqué pour leurs blancs. Le classique Domaine du Bourdieu, un vin blanc sec , assemblage de Sémillon, Sauvignon blanc et gris et Muscadelle ( qui donne un profil très aromatique). Le très intéressant ChaPô, un blanc sec sans sulfites, un côté salin et légèrement perlant. J’adore.

Les blancs du Vignoble Boudon, Entre-deux-mers à Btobio

Dans cette catégorie de Bio depuis toujours, il y a l’excellent Château Coutet à Saint Emilion dont j’ai déjà parlé dans le Blog, les vignobles de la famille Cassy Laurent, Château Chillac et Quillet et bien d’autres…

Château Coutet dans le blog : http://lemeilleurdebordeaux.fr/chateau-coutet-vin-de-saint-emilion-bio-et-nature/

les vins de la Famille Cassy, Château Chillac, Château Quillet et un jus de raisin très gourmand
Les domaines de grand propriétaire

Ce sont des propriétés remarquables qui ont changé de main au cours des siècles et qui sont dirigées aujourd’hui par des investisseurs amoureux du vin. Ils ont fait le choix raisonné du bio et se sont donnés les moyens techniques à la hauteur de leur passion. Dans cette catégorie, il y a Château de la Dauphine à Fronsac. J’aime beaucoup cette appellation proche de Saint Emilion. On y fait un vin à majorité de Merlot qui a de la rondeur et de la finesse. Château de la Dauphine est un des figures emblématiques de ce territoire. A BtoBIO 2020, on pouvait déguster leur 2015, une superbe année, un millésime déjà prêt à boire et aussi le 2019 encore dans sa jeunesse. Le vin en manque pas de charme avec sa robe couleur cerise noire surlignée de framboise. A la dégustation, j’aime sa délicatesse, sa belle attaque et sa longueur en bouche. Encore un peu de patience et ses tanins délicats vont s’assouplir, il sera parfait. On aurait donc tort de ne pas profiter d’une année où les prix sont plus sages pour ne pas commander en primeur. Château de la Dauphine 2019 s’achète en direct à la propriété au prix de 14,95€ la bouteille de 75cl. Il sera livré en 2022. ( commande à passer avant le 30 septembre)

Château de la Dauphine dans le blog : http://lemeilleurdebordeaux.fr/oenotourisme-vert-le-green-tour-du-chateau-de-la-dauphine/_dsc0264/

Château de la Dauphine, un Fronsac délicat et délicieux

Autre exemple de grande propriété, Château de la Lagune orchestré par Caroline Frey. Pour BtoBio, la maison présentait les deux vins du domaine et celui d’un satellite mademoiselle L . 2019 est le premier millésime certifié bio du Château.

Château de la Lagune dans le blog : http://lemeilleurdebordeaux.fr/chateau-la-lagune-le-second-des-grands-crus-classes-a-obtenir-le-label-bio/

Les vins de Château la Lagune, 3è Grand Cru Classé
les néo vignerons

Ils ont commencé leur vie active dans un autre domaine et la passion vin leur a fait changer de cap. Ce sont les néo vignerons. Certains partaient avec de bonnes connaissances, d’autres n’avaient que leurs envies. Tous se sentaient libres de tracer leur route, ils ont choisi le bio comme une évidence. Dans cette catégorie , j’ai remarqué Mélanie Haguenin qui travaille avec son mari Thomas au Château L’Escarderie en Fronsac. 2019 est leur premier millésime sur un vignoble dont l’ancien propriétaire ne produisait pas de vin mais portait tout à une coopérative. Alors quand on doit tout inventer, on peut jouer d’audace. Installés depuis 2015 seulement, les Haguenin osent. Ils vinifient en barriques de chêne, en amphores de terre cuite et limitent les intrants dans leurs vins.

Château de l’Escarderie, Fronsac

Les néo vignerons sont de plus en plus nombreux. Quand l’envie de nature et de changement de vie se fait la plus forte, travailler la vigne reste un beau projet. A Btobio, il y avait dans ce registre le Château La Brande de Benoit Soulies. J’en oublie certainement car malheureusement je ne pouvais rencontrer 80 vignerons en une seule fois.

BtoBio 2020, ce fut une très belle édition. Les acheteurs sont- ils tous venus ? Je n’ai pas l’information mais il y avait une belle affluence sur le salon. L’intérêt pour les vins bio ne faiblit pas. Il me semble que cela reste la meilleure voie pour le Bordeaux. Aujourd’hui, la Nouvelle Aquitaine se positionne comme la troisième région en bio derrière le Languedoc et la région PACA . Le nombre de propriétés certifiées ne fait que croître. C’est le moment pour les acheteurs de revenir sur le Bordeaux pour encourager ces bonnes pratiques. Ici à Bordeaux l’avenir s’écrit en vert.

EXP’HOTEL 2019, Trois jours pour booster son restaurant.

L’essentiel d’EXP’HOTEL

  • 3 jours dédiées aux métiers de l’Hôtellerie et de la restauration. du 24 au 26 novembre
  • 350 exposants. 5 pôles : Déco, Hôtellerie, Restau et Métiers de Bouche, Services.
  • 15 000 m2 de surface d’Exposition
  • 14 concours d’excellence pour les professionnels et jeunes en Formation
  • Une belle concentration de chefs, de M.O.F et de toques blanches
  • des jolis produits et du Tricatel aussi.

Les concours, le côté show Off du métier

Intenses et chargés d’émotion, les concours donnent à voir la face spectacle de la profession. Le public adore voir les professionnels sur scène. Rigueur, précision, capacité à résister au stress, les candidats sont sous pression. L’exercice est à la hauteur de l’enjeu. Ils sont venus montrer leurs talents et chercher la reconnaissance de leurs pairs.

Moment de stress. Trophée Pierre Mirgalet Criollo

Les nouvelles technologies mise en avant

Outils de gestion, solutions innovantes et booster de Ca, la tech est très présente sur le salon. Les syndicats pro s’emparent eux aussi des nouvelles technologies. Sur le stand de l ‘UMIH33, Union Métiers et des Industries de Hôtellerie, on ne parlait que de U.me une appli dédiée au recrutement. L’idée c’est de proposer une solution facile, rapide et ludique. A l’image d’un Tinder pro, les entreprises et les candidats vont pouvoir se matcher autour d’annonces en ligne. Chacun rempli son profil en quelques clics. Ensuite, on poste une demande côté patron et des souhaits côté employé. U.ME ambitionne de fluidifier le marché de l’emploi et d’apporter une réponse ultra-rapide aux demandes ponctuelles de main-d’oeuvre. Elle viendrait au secours des pro quand il leur manque un chef de rang à deux heures du service, un cuisinier pour une journée. L’application fonctionne en mode de géolocalisation pour encourager des matchs de proximité.

Elle est entièrement gratuite pour les adhérents. Uniquement sur android, sur Apple très prochainement.

EXP’HOTEL, le super spot pour réseauter, rencontrer les pro.

EXP’HOTEL, ça commence un dimanche, la journée la plus off de l’Hôtellerie-restauration. C’est donc l’endroit idéal pour rencontrer les chefs. Ils sont nombreux à sortir de leur cuisine pour l’occasion. Au hasard des allées, on croise de nombreuses vestes blanches. On papote, on discute, c’est un temps pour échanger autour de l’actualité de la scène culinaire Bordelaise.

Une belle offre en décoration et matériel de cuisine

Le secteur hyper concurrentiel est en demande de concepts forts, d’innovation dans les aménagements, les décors et les arts de la table. la mode a envahi les salles de restaurants. Mais les tendances évoluent très vite. En réponse, les fournisseurs s’adaptent. Si on prend l’exemple de la vaisselle, j’ai rencontré des petites sociétés qui travaillent de courtes séries, sans minimum de commande. Elles offrent la possibilité aux chefs de renouveler leurs assiettes deux fois par an, par touches. Intéressant.

Le grès, une tendance en Gastronomie

Les Barriquades 2019 à Darwin

Le salon des vins bio de Nouvelle Aquitaine

Les Barriquades 2019, c’est deux jours autour des vins bio de Nouvelles Aquitaine. 60 vignerons bio présentent et vendent leurs vins au grand public. En bonus, un maraîcher de la Réole, une ferme à olivier, une fromagerie et quelques stands de gâteaux secs. On peut faire son marché pour la semaine.

Le Festival est installé à Darwin dans la grande salle d’exposition. La scénographie, minimaliste, quelques lustres design et quatre Barriques à l’entrée laissent la vedette aux produits.

Le visiteur s’acquitte d’un droit d’entrée de 10€ . Ensuite, il peut partir à la rencontre des hommes de la vigne. C’est l’endroit idéal pour échanger, pour comprendre et pour se faire sa propre opinion sur les vins.

Mes coups de coeur au salon des Barriquades 2019

Venue en habituée, je me suis arrêtée sur de nombreux stands de Bordeaux. J’ai testé de très jolis 2015 et 2016. De ces dégustations, j’ai retenu deux vins

La Bérue Déglinguée, un Graves, 100% Merlot de Bérangère Quellien

Cuvée plaisir du Château Lusseau, la Bérue Déglinguée séduit par son joli nez, sa fraîcheur et sa rondeur. J’aime beaucoup le parti pris du mono-cépage et l’impertinence des étiquettes. Un vin prêt à boire.

La Bérue Déglinguée, 100% Merlot de Bérangère Quellien
Le Château Peyrou, Côtes de Castillon, 100% Merlot

Un second Merlot dans mon panier du jour. J’aime ces vins ronds et agréables à boire. Celui-ci est fait par Catherine Papon-nouvel, une viticultrice engagée avec qui j’ai longuement échangé. On a parlé du choix du Bio et de l’absolue nécessité de penser à ceux qui travaillent dans les vignes. C’est un des plus du salon des Barriquades, pouvoir prendre le temps de comprendre.

Chapitre 16, 100% altesse, un vin de Savoie

Le Château de Lucey, une pépite savoyarde pour la première fois à Bordeaux. J’ai adoré le Chapitre 16, une roussette de Savoie au joli nez de coing et de miel. Et pour le fun, la cuvée Plaisir, un pétillant d’Altesse. Si vous avez l’opportunité de faire un tour au Barriquades, ne manquez pas ce producteur. Je vois très bien ses vins sur nos fondues et raclettes de l’hiver.

les Alsaces de Luc Faller

C’est mon super coup de coeur. Avec ces Alsaces, on combine le parcellaire, le mono-cépage, l’expression du terroir et la biodynamie. Le vin au plus prêt de la nature.

Luc Faller a repris la propriété familiale en 1989. Il abandonne les pesticides en 2000 et obtient la certification bio en 2008.

J’ai craqué pour les crémants. Fines bulles, faible sucrosité et fraîcheur, ils seront parfait sur nos tables de fêtes.

Le Crémant Brut est à 11€, l’extra-brut à 15€, une excellente alternative au champagne souvent hors de prix.

Vinexpo 2019, une journée avec Sophie Juby

La vingtième édition de Vinexpo Bordeaux se tient du 13 au 16 mai à Bordeaux Lac. Voici en quelques lignes et photos le récit de la journée d’une Winelover.

Vinexpo Bordeaux, l'entrée principale, le Hall 1
L’entrée principale de Vinexpo Bordeaux

Comme le disait très justement une de mes amies, pour nous les passionnées de vin, Vinexpo, c’est Disneyland. La Fête des yeux et des papilles, des stands XXL, des flacons instagrammables et des superbes vins à déguster.

Vinexpo 2019 en chiffres :

  • 1600 sociétés exposantes
  • 29 pays représentés
  • 10% de spiritueux
  • 150 producteurs de vins bio ou biodynamique issus de 10 pays
  • 12 conférences
  • Des Masterclass 

Voilà, malgré une baisse de 30% du nombre d’exposants par rapport à l’édition 2017, La Foire internationale des vins de Bordeaux a fière allure. Le salon, réservé au professionnels du vin, est avant tout un lieu de prise de contact entre producteurs, négociants et acheteurs. C’est pour nous les chroniqueurs, une occasion rêvée de découvertes et de belles rencontres.  Tout cela demande du temps alors pour optimiser sa journée, on prépare, on anticipe. Sur le site du salon, j’ai consulté le programme et construit mon emploi du temps. https://www.vinexpobordeaux.com/infos-pratiques/

Très attirée par les vins du monde, j’aurai aimé tester les vins de Géorgie (les premiers dans l’histoire) ou ceux de Chine (le marché en plein essor qui d’importateur deviendra exportateur très prochainement). Je n’ai pas eu le temps.

La Chine, sixième pays producteur de vin au monde. Second après l’Espagne pour la taille de son domaine viticole.
https://www.vinexpobordeaux.com/infos-pratiques/

J’ai choisi de consacrer ma matinée aux vins Portugais. Je rentre d’un roadtrip entre l’Algarve et l’Alentejo. J’ai eu l’opportunité de faire une première dégustation à la maison des vins d’Evora. Cela m’a donné envie d’en savoir plus sur un pays de tradition viticole. 

Les vins Portugais à Vinexpo

J’ai commencé par la zone de dégustation libre où les dix régions de production sont représentées. J’ai continué par quelques stands de domaine pour goûter le célèbre vino verde, des rouges en bio et d’autres produits. Pour terminer ce voyage immobile, j’ai assisté à la Masterclass des vins du Douro, région d’origine du Porto. Le speaker, monsieur Bento Amaral, directeur du contrôle qualité de l’IDVP, nous a accompagné dans la dégustation de 8 vins en mono-cépage. Cette approche originale nous a permis une première découverte de l’immense potentiel de la région.  Mes préférés : Uivo Tinta Francisca 2016 de Folias de Baco. Une belle robe couleur cerise noire, une élégance proche du pinot noir. Un vin léger pour l’été. Et dans un registre plus puissant, le Vallado Sousao de la Quinta do Vallado, aux notes de fruits noirs et d’épices.

Le Vinho Verde, le blanc le plus septentrional du Portugal

Pause Cocktail avec Sorgin

J’ai quitté le Portugal au moment de l’apéritif. Je me suis donc laissé tenté par un cocktail West Side Gin et herbes fraîches, du peps, de la fraîcheur, j’ai adoré. Merci à Aymeric pour la recette. 

Ingrédients pour un Verre :

  • 5 cl de Sorgin
  • 5 morceaux de poivron vert
  • 8 feuilles de menthe
  • 1/2 citron vert pour le jus
  • Mettez le poivron et la menthe dans le shaker, pilez.
  • Ajoutez le reste des ingrédients
  • Shaker énergiquement avec deux glaçons
  • Servez en filtrant.
  • Ajoutez une branche de thym citron
  • C’est prêt et c’est good.

Ce cocktail fraicheur et peps m’a redonné l’énergie pour continuer. Il m’en fallait une bonne dose pour rejoindre l’espace des vins bio et biodynamie en fin du Hall 1. Pas sympa de les mettre tout au bout. Je suggère d’ailleurs aux organisateurs du salon de penser à l’avenir. Le bio ce n’est pas une mode. Si Bordeaux veut garder sa place au sein des manifestations incontournables du vin, il va peut-être songer à revoir les fondamentaux. Une des règles du commerce, c’est de regarder le marché. Et aujourd’hui, le consommateur veut du bio, du bien être, du boire sain. Fin de la parenthèse. 

Le Rosé de Provence, la star des tables de l’été voit sa part de marché s’envoler.

Edition limitée du M de Minuty : “Ruby Taylor”

J’ai profité du long chemin jusqu’au bio pour faire des stops. Le premier chez Minuty, le plus hype des rosé de Provence. Là, gros coup de cœur pour la série spéciale aux couleurs de l’été. J’en ferai bien la star de ma table d’été. Sa robe si pâle comme un voile rose lui donne une élégance folle.

Second arrêt, pour un Chablis, mon blanc fétiche. On a resitué les Grands Crus.

Stop ensuite en terres Bordelaises.

Pomerol et Saint Emilion. Merci monsieur Jean-François Janoueix pour votre accueil, je viendrai avec plaisir visiter un de vos domaines. Et puis je file, parce que la dégustation, ça fatigue. Il faut garder l’envie pour le meilleur.

Les vins bio et en biodynamie à Vinexpo

Je termine ma journée par la salle 3 où La Renaissance des Appellations est installée. Cet espace mériterait de longues heures de dégustation. A chaque table, on rencontre, un(e) viticulteur(ice) qui travaille sa terre en bio et au-delà. Avec la biodynamie, les producteurs ambitionnent de revenir au terroir. A l’aide de préparations homéopathiques, ils redonnent force et énergie à la terre. Leur domaine sont compris comme des écosystèmes où l’équilibre entre la vigne et son milieu permet de revenir à une agriculture saine, libérée de la chimie. Les vignerons-artisans sont aussi passionnants pour leur vinification la plus naturelle possible. Peu interventionnistes, ils nous livrent des vins différents, dotés d’une vraie personnalité. 

Un Côte de Duras fruité pour nos déjeuners d’été.

Voilà, une journée réussie, c’est un planning prévu à l’avance. Entre masterclass et dégustation, j’espère que mon retour d’expérience sur l’édition 2019 vous aura donné quelques envies.

Challenge International du Vin, un concours révélateur de talents

La 43ième édition du Challenge International du Vin, s’est déroulée en présence de l’acteur Clovis Cornillac. Ce concours a permis de distinguer les nouveaux talents parmi les 3600 vins testés de l’édition 2019.

Qui n’a jamais senti un grand moment de solitude au moment de choisir son vin, au milieu d’un rayon de supermarché long comme une piscine olympique ? Gagner la mise uniquement par le prix où l’étiquette relève de l’exploit. 

Il existe cependant des distinctions qui aident le consommateur égaré. Le Challenge international des vins en a fait sa spécificité. Chaque année, cette association d’amateurs passionnés organise à Bordeaux, une grande dégustation à l’aveugle dans le but de promouvoir des vins de qualité, agréable à boire.

Désormais, je vous invite à guetter la médaille sur les bouteilles primées. Vous êtes assurés d’acheter un vin plaisir.

Pour mieux comprendre le concours, voici quelques informations sur la 43ième  édition :

Clovis Cornillac, Invité d’honneur du Challenge International du Vin 2019

Challenge International du vin, l’édition 2019 en chiffres :

  • 2 jours de dégustation les 12 et 13 avril, au Palais des Congrès de Bordeaux
  • 560 dégustateurs Français et étrangers. 
  • 3600 vins testés.
  • Un pays à l’honneur : la Grèce 
  • Une star du cinéma pour parrain : Clovis Cornillac
  • 1120 médailles attribuées
  • 6 prix spéciaux parmi les lauréats d’or

Le Palmarès complet est disponible ici : https://www.challengeduvin.com/index.php?option=com_content&view=article&id=4&Itemid=15&tmpl=recherche&annee=2019

Les retombées du Concours 

Le Challenge International du vin mettra en avant les vignerons dont les vins ont retenu l’attention du jury lors de la prochaine session de Vinexpo le mardi 14 mai 2019. Les vins primés seront présentés aux acheteurs internationaux à la Vinexpo Academy – Hall 1 – Entrée K – Salle 4.


Retour sur le Challenge International du vin, Palais des Congrès de Bordeaux

Clovis Cornillac, amateur de bons vins et invité d’honneur du Challenge International du vin

Après cette édition 2019 du Challenge International du Vin, rendez-vous est pris pour le concours de l’année prochaine afin de récompenser les nouveaux talents .

Les vins Bio de Bordeaux, les Primeurs 2018

Chaque année, au printemps, les vins de Bordeaux sont présentés en avant première au marché, ce sont les primeurs.  Acheteurs, journalistes et critiques du monde entier sont invités dans les domaines pour goûter et acheter le nouveau millésime. Depuis ce lundi, c’est parti pour le 2018. Bordeaux a lancé sa campagne de commercialisation des vins en primeur.

Les vignerons Bio de Nouvelle Aquitaine étaient ce lundi 1er avril au CAPC. L’entrepôt Lainé retrouvait pour un soir sa vocation d’espace de stockage. Il s’est transformé en cathédrale pour les vins bio. 

le Musée d’Art Moderne de Bordeaux ouvert en nocturne pour une présentation du Millésime 2018 des vins Bio d’Aquitaine

Hier, j’ai rencontré des viticulteurs heureux. Le Bio se porte merveilleusement bien.

Marché du vin bio. Extrait du DP de Millésime Bio

Le marché est très demandeur. Bien sur il y a des des soucis à la vigne. Entre le gel de 2017 et les attaques de Mildiou de 2018, les bordelais ont souffert. Mais le nouveau Millésime s’annonce très joli. L’été indien a su faire oublier le printemps très arrosé. Ramassés à temps, les blancs ont gardé une belle acidité. Les rouges seront parfait dans un an.

Voici en image ma courte sélection de Bordeaux bio, mes coups de coeur parmi les vins que j’ai dégusté (la liste n’est pas fermée, je n’ai malheureusement pas pu découvrir les 75 domaines présentés). Retour sur la soirée BTOBIO des vignerons bio de Nouvelle Aquitaine

Vignerons Bio Nouvelle Aquitaine, les primeurs 2018 au CAPC

Les primeurs 2018 à Bordeaux sont passés, rendez-vous l’année prochaine en 2020 pour de nouveaux vins bio.