Ragoût pimenté de pois chiches et blettes

De la couleur, des saveurs et une note pimentée, rien de mieux pour Twitter nos plats végétariens. Je partage ici une recette librement inspirée d’une soupe espagnole sorte de ragoût de pois chiches et blettes au piment. Mon amie espagnole utilise un piment en poudre, je lui ai substitué une variété plus trendy le Jalapeño mexicain en vogue dans les cantines branchées.

Ragoût de pois chiches et blettes , les ingrédients.

Ragoût de pois chiches et blettes, les ingrédients pour 4 à 6 personnes
1 botte de blette
250 gr de pois chiches secs ou une boite
1 brick de coulis de tomate bio ( en hiver, c’est la meilleure solution)
2 piments jalapeño
1 cuillère à café de cumin entier
1 petit oignon
huile d’olive, sel, poivre

Pois chiches et blettes en plat unique, la recette facile

Dans ma cuisine, j’utilise toujours des pois chiches secs que je réhydrate deux jours à l’avance, cela les rend plus digeste et plus rapide à cuire. Faute de temps, tu peux remplacer par une boîte et dans ce cas, Ne jette pas l’eau de la conserve, on l’utilise en cuisine végétale comme substitut au blanc d’oeuf dans une mousse.

Le ragoût en mode rapide.

  • Commence par éplucher les blettes, retire la peau des côtes, et mets de côté les feuilles vertes. Coupe la partie blanche en tronçons.
  • Mets à cuire dans une casserole d’eau bouillante salée les côtes. Au bout d’1/4 d’heure, enlève à l’écumoire et plonge le vert des feuilles à la place pour 5 minutes max. Les feuilles doivent rester ferme. Puis égoutte.
  • Dans une autre casserole, fais cuire les pois chiches 20 minutes puis réserve.
  • Une fois les légumes précuits, chauffe deux cuillères à soupe d’huile d’olive dans un faitout. Mets l’oignon tranché à dorer avec le cumin.
  • Ajoute, les cotes de blette, les pois chiches et le coulis de tomate.
  • Mélange à la préparation les deux piments coupés en 3 gros morceaux. (En laissant les piments visibles, on peut les écarter au moment de la dégustation)
  • Goûte et au besoin ajoute du sel + 1/2 cuillère à café de poivre moulu.
  • Laisse mijoter 1/4 d’heure.
  • C’est prêt.
  • au moment de servir, incorpore au plat le vert des feuilles qui avec la cuisson courte aura gardé un côté croquant.

Le ragoût pimenté de blettes et pois chiche et blettes fera un plat complet avec un bol de riz blanc. C’est une préparation qui se conserve très bien au frais 3 jours et au congélateur. Une bonne idée pour les adeptes du batchcooking.

Curry de pois chiches

Le pois chiche en curry, c’est un complément idéal pour une assiette végétarienne. Je le recommande en association avec des céréales, riz, épeautre ou semoule de couscous.

Dans ma recette, en dehors des épices, tous les ingrédients sont locaux à commencer par les pois chiches produit …

Curry de pois chiche du Sud-ouest, les ingrédients :

Dans votre placard, il manque certainement quelques épices de cette recette. Ce n’est pas grave. On peut très bien se passer de cardamome ou de coriandre. Concernant le lait de coco, on est d’accord, c’est normalement un incontournable dans un curry. Mais cela ne colle pas avec mon envie de cuisiner local alors j’ai commencé par utiliser de la crème fraîche, cela donne le côté gourmand d’un curry. Et puis j’ai enlevé ce supplément. Sans lait de coco, sans crème, on est sur quelque chose de très goûteux et beaucoup moins calorique. Et pour les fans de Coco, rien n’empêche de rajouter au moment de servir quelques copeaux de noix de coco séchée.

Naturellement, les pois chiches sont de la région. On en trouve dans les supermarchés au rayon bio. Les miens viennent du Gers.

Curry de pois chiche du Sud-Ouest
250 gr de pois chiches secs
1 boîte de coulis de tomate bio de 500 gr
1 oignon
1 gousse d’ail, 1cm de racine de gingembre
3 gousses de cardamome
1 bâton de cannelle ou 1/2 cuillère à café de cannelle en poudre
2 clous de girofle ou 1/2 cuillère à café de girofle en poudre
1/2 cuillère à café de graines de cumin ou de poudre
1 cuillère à café de coriandre en poudre ou en grains
1/2 cuillère à café de curcuma moulu
2 cuillères à soupe d’huile neutre
poivre, sel
30 cl de lait de coco ou de crème liquide – facultatif

Curry de Pois chiches, la recette en pas à pas

Pour ce curry, je me suis inspiré de l’excellent livre de Sandra Salmandjee : Cuisine Indienne Végétarienne aux Editions Mango.

  • La veille, rince les pois chiches et mets les à tremper pour les réhydrater. Si tu le fais deux ou trois jours avant, cela permet aux légumes de commencer à se transformer. ils seront plus tendres et plus digestes.
  • Fais cuire les pois dans une casserole d’eau salée pendant 30 minutes.
  • Dans une poêle, verse l’huile et fais dorer l’oignon découpé en fines tranches. Quand il devient translucide, retire le et réserve.
  • Mets à griller les épices sans les brûler. Puis ajoute l’ail et le gingembre hachés au mini-hachoir. fais bien revenir puis remets l’oignon.
  • Ajoute le coulis de tomate, les pois chiches et le sel. Fais cuire à feux doux 15 minutes. Si tu veux, ajoute lait de coco où crème.

Le curry de pois chiches, les accompagnements

Je sers mon curry de pois chiches avec une céréale et parfois d’autre légumes du moment, carottes, courgettes ….

Potimarron sucré-salé et légumes racines

Une recette colorée et punchy pour faire manger des légumes à mon homme.

Pour 8 personnes

Préparation 30 mn, cuisson 30 mn

  •   1 potimarron
  •   2 navets longs blancs
  •   6 salsifis
  •   1 livre de topinambours
  •   1 poignée de pois chiche mis à tremper la veille.
  •   1 litre de bouillon de volaille
  •   12 pruneaux d’Agen
  •   1 poignée de raisins secs
  •   1 poignée de noisettes ou amandes
  •   1 petit citron confit
  •   le jus d’un citron
  •   Poivre, sel
  •   Huile de noix, arachide
  •   2 cuillères d’huile d’olive
  •   30 gr de beurre
  •   Miel, facultatif

 

  • Epluche et taille les légumes à ta fantaisie mais de façon uniforme et régulière pour les cuire parfaitement. Garde les séparément, arrose les salsifis et les topinambours de jus de citrons pour éviter qu’ils noircissent.
  • Dans une poêle à large bord, mieux un Wok, chauffe doucement un mélange d’huile d’arachide et de 4 cuillères d’huile de noix.
  • Cuit séparément chaque légume sauf les pois chiche. Attend une belle coloration. Tu peux garder les potimarron et les navets croquants.
  • Pour les topinambours et les salsifis, après coloration, verse les légumes dans une casserole. Ajoute le bouillon de volaille et laisse cuire doucement 15 mn.
  • Les pois chiches seront juste colorés à l’huile d’olive. Ils restent très croquants.
  • Fais griller le mélange noisettes + amandes à secs dans une poêle en surveillant bien. Réserve.
  •  
  • Une fois que tous les légumes sont cuits, tu les assembles.
  • Dans le wok, fais chauffer le beurre et 1 cuillère d’huile d’arachide pour l’empêcher de noircir. Verse l’ensemble des légumes et les fruits secs. Remue bien mais avec délicatesse. Ajoute sel et poivre. Laisse le mélange opérer 5 minutes.
  • Ouvre le citron confit, enlève la pulpe. Découpe le zeste en mini brunoise. Ajoute à la préparation.
  • Verse dans un plat creux peu profond pour mettre en valeur la richesse des couleurs. Parsème de noisettes grillées et concassées. 

poêlée de potimarron

Variantes

  • Tu peux apporter à ce plat ton panier du moment : panais, carottes et même pomme de terre.
  • Si tu n’aimes pas le côté acidulé du citron, remplace le par du miel que tu ajouteras juste avant de servir.
  • Pour les vegan, remplace le bouillon de volaille par un bouillon de légumes corsé.

 

Accord mets et vins

Un chenin sec, vin de Loire serait parfait comme le Domaine de la Taille aux Loups. Un vin issu de l’agriculture raisonnée, élevé sans chaptalisation ni levurage.

 

 

 

 

Pesto d’herbes fraîches, selon Laurence Dessimoulie

Les plantes sauvages sont tendance. C’est le grand retour de la cueillette.

L’envie de manger simple et bon nous ramène aux pratiques des anciens. C’est le grand retour de la cueillette. Laurence Dessimoulie fait partie des quelques guides qui organisent balades et ateliers de cuisine autour des herbes comestibles. Grande fan de son travail, j’ai déjà présenté son dernier livre : Savourez les plantes sauvages de l’estuaire. Aujourd’hui, je partage la recette du tartare d’obione présentée page 13. Laurence utilise aussi les herbes en pesto. Elle réalise sa sauce avec les plantes du moment. Lors d’une dégustation en octobre, Elle avait utilisé un mélange de feuilles de moutarde, de petite oseille et de graines de courges torréfiées.

A la maison et selon les saisons, vous pouvez utiliser de la roquette, du mesclun, des jeunes feuilles d’épinard, des feuilles de radis ou des fanes de carottes. Le pesto, selon Laurence, c’est une bonne façon de cuisiner Zéro Déchet, de conserver les herbes et d’avoir sous la main une sauce riche en nutriments.

le pesto aux herbes fraîches

100 gr d’herbes fraîches ( oseille, feuille de moutarde, persil)

1 petit oignon, 1 gousse d’ail

50 gr de graines de courge

10cl d’huile d’olive, 1 cuillère à s de vinaigre de cidre

1 pincée de curry doux, poivre et sel

Pour réaliser ce pesto, il suffit de laver les herbes puis de mixer tous les ingrédients jusqu’à la consistance désirée.

le diner très vert en terres médocaines

Laurence Dessimoulie habite le Médoc. C’est là qu’elle nous avait conviés pour un diner très vert. Nous étions réunis au restaurant associatif Ô Voiles pour un moment de partage autour de la cuisine des plantes. Ce fut une très belle soirée dans un lieu incroyable que je conseille de visiter.

ô Voiles est installé dans une échoppe sur le port de Saint Christoly en Médoc. le restaurant est organisé autour d’une salle à manger décoré comme la maison de campagne d’un passionné de voiles. Etienne Forest, l’animateur des lieux, y a rassemblé ses souvenirs de courses au large, maquettes de bateaux, photos et bouquins de navigation. On dine au coin du poêle dans une ambiance de retrouvailles entre copains. On s’est régalé d’une soupe d’orties et d’un parmentier de canard. Et pour accompagner, nous avons dégusté les vins bio de Brice Alban Roualec. Ce néo-vigneron est installé Domaine du Clos de Grange-Vieille depuis 2017. Il travaille ses trois hectares en biodynamie.

Les photos souvenirs : Laurence Dessimoulie et Lycia Walter, la photographe du livre. Laurence et Etienne Forest, notre hôte.

Et pour ceux qui veulent réécouter ma chronique sur la cueillette des plantes sauvages, c’est ici :

Velouté de Châtaignes, Tofu et noix d’Aquitaine.


Avec l’automne, on ressort les recettes de choux, légumes racines et autres potimarron. Il y a aussi le produit de nos cueillettes champignons et marrons. C’est cool. Et pour ceux qui n’ont pas l’occasion de marcher en forêt, on trouve de belles châtaignes sur le marché. Et pour faire encore plus simple,

J’ai trouvé une idée sympa pour changer notre quotidien : la châtaigne de Corrèze. Je l’achète sous vide, la cuisine comme un légume complémentaire  juste sautée au beurre. J’en fais une soupe délicieuse. J’y ajoute du Tofu Bio d’Aquitaine pour une recette végétarienne protéinée.

Mes fournisseurs locaux :

  • Châtaigne de Corrèze (Ponthier)
  • Champignon en direct du producteur, marché du mercredi à Stéhélin
  • Noix du Périgord
  • Tofu d’Aquitaine (Locadelice à Izon)

Pour 4 personnes

  • 500 gr de châtaigne sous vide ou en bocal
  • 250 gr de champignons de paris 
  • 1 oignon rouge
  • 8 noix 
  • 100 gr de Tofu 
  • 20 gr de beurre
  • 60 cl de lait, 40 cl de bouillon de légume
  • 1 cuillère d’huile de noix, sel, poivre

Dans une sauteuse, fais fondre une cuillère de beurre + huile de noix à feu doux. Ajoute l’oignon préalablement coupé en fines tranches. Remue.

Lorsque les oignons sont colorés, stoppe leur cuisson et réserve Verse les champignons hachés dans la sauteuse et remue bien 

Mouille avec le bouillon chaud, ajoute le lait. Mélange bien le tout, ajoute les marrons. laisse cuire 15 minutes à couvert.

Mixe le tout. Réserve

Dans une poêle, fais dorer à sec les noix décortiquées. Réserve.

Tofu à base de soja bio d’Aquitaine- Locadélice à IZON

Coupe 100 gr de Tofu en morceaux. Dépose une cuillère beurre et fais griller les cubes de Tofu. Réserve

Au moment de servir. Verse deux louches dans chaque bol.

Dépose quelques cubes de Tofu.

Parsème de noix en morceaux.

A servir avec un verre de blanc sec. Un Sancerre serait parfait pour moi.

Pancakes au Sarrasin, une recette sans gluten

Céréale du pauvre cultivée sur des terres ingrates, le sarrasin est longtemps resté un ingrédient anecdotique de nos cuisines, la composante essentielle des galettes bretonnes.

Aujourd’hui il revient porté par la tendance végétarienne toujours en recherche de nouvelle proposition et de protéines végétales. Sous forme de farine, il donne à nos gâteaux un petit goût exotique (à utiliser en association avec de la farine de riz ou de maïs).

Pour un déjeuner veggie, j’ai repris une recette de pancake trouvée sur le Blog de Mélanie

http://lesrecettesdemelanie.com/pancakes-au-sarrasin/

J’ai adapté sa proposition pour une version sans gluten en remplaçant la farine de blé par de la farine du riz. Ces pancakes sont délicieux chauds ou froid. Ils se marient parfaitement avec un concassé de tomate, un houmous maison et des légumes rôtis au four comme sur ma photo. Ils aiment aussi le tzatziki, le fromage blanc aux herbes ou toute préparation à tartiner.

J’en fais une version apéro en format blinis. Je les recouvre de concassé de tomates, d’un peu de gruyère râpé et je passe sous la grille du four. Au moment de servir, j’ajoute une olive noire. Un délice

 Pour 4 personnes

  • 90 gr de farine de sarrasin
  • 60 gr de farine de riz
  • 1 sachet de levure de boulanger
  • 1 œuf
  • 15 cl de lait, 15 cl d’eau
  • 8   cl de crème liquide entière
  • 30 gr de beurre
  • sel, poivre

Recette

  • Mélange les farines et la levure
  • Ajoute le lait chaud, la crème
  • Ajoute l’œuf entier
  • Sel, poivre
  • Fais fondre la totalité du beurre dans une petite poêle puis verse le beurre fondu dans la pâte
  • Mélange bien, détends avec un peu d’eau.
  • Verse une louche de pâte dans la poêle bien chaude
  • Vérifie que le pancake soit bien doré avant de le retourner
  • Continue jusqu’à épuisement de la pâte.

 

Mon concassé de tomates pour 4 – Ketchup maison

  •         Epluche 1 échalote et 6 tomates bien mures, coupe les en petits cubes
  •        Verse dans une poêle une cuillère à soupe d’huile d’olive.
  •       Ajoute les tomates
  •        Laisse réduire pendant 15 minutes
  •        Ajoute 2 gousses d’ail très finement hachées et continue la cuisson 5 minutes
  •        Verse dans un bol et écrase bien le tout ou passe au mixeur pour un rendu plus lisse.

Taboulé de chou-fleur et légumes d’été.

En été, j’aime la cuisine sans cuisson. Les légumes de saison sont délicieux crus. L’astuce, c’est d’acheter en circuit court, auprès du producteur si possible. Vous aurez alors des produits frais et savoureux. Ici en Aquitaine, nous avons la chance d’avoir de très beaux marchés. C’est là que je trouve des maraichers venus du Lot et Garonne ou des Charentes. Je fais mon panier sans a-priori, je compose ma recette à la maison. Cette salade de chou-fleur se marie parfaitement avec les pois chiches à l’orientale. J’ai mixé les deux recettes pour un déjeuner fraîcheur.

Taboulé de chou-fleur cru

Ingrédients pour 4 personnes

  • 1/4 de chou-fleur
  • 1/2 concombre
  • 1 petite courgette bien ferme
  • 1 oignon blanc
  • 2 tomates Green zebra
  • 1 citron bio
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • quelques branches de persil
  • poivre, sel

la recette pas à pas

  • Coupe le chou-fleur en quatre, plonge 1/4 dans de l’eau vinaigrée pour tuer les petites bêtes. Détache les têtes au couteau, hache les queues. On peut aussi hacher au robot pour un effet semoule. Personnellement j’aime garder les morceaux.
  • coupe courgette et concombre en petits dés. Hache l’oignon blanc.
  • prélève les zeste du citron avant de le presser.
  • prépare une vinaigrette avec l’huile d’olive, deux cuillères à soupe de jus de citron, poivre et sel
  • Dispose les légumes dans un bowl ou un plat creux en les séparant. Ajoute les tomates coupées en quartier
  • Parsème de persil et d’une cuillère de zeste de citron coupé fin.
  • fais griller dans une poêle, une cuillère à soupe de graine de sarrasin. ajoute sur la salade.
  • J’ai l’habitude de poser sur la table le plat, d’ajouter la sauce au moment de servir et de mélanger.
  • En ce moment, j’ai une passion pour les pois chiches à l’orientale. Ils se mélangent super bien avec mes salades d’été.

Je mets en final ma recette de pois chiches à l’orientale. L’été, j’en prépare toujours d’avance. Je m’en sers en mode Batch cooking. Les pois chiches cuits se gardent facilement quatre jours.

ma recette de pois chiches à l’orientale

Salade de pois chiches et légumes d’été

Ma recette facile et économique pour la Banque Alimentaire de Bordeaux.

La Banque Alimentaire de Bordeaux et la Gironde se mobilise au quotidien pour lutter contre le gaspillage. Chaque jour de la semaine, ses équipes collectent, trient et distribuent les denrées écartées des rayons des grandes surfaces. 

Une autre mission de la Banque est de promouvoir le bien manger, d’apprendre aux bénéficiaires à cuisiner. A Bordeaux deux conseillères en économie sociale et familiale, Céline et Laure animent des ateliers cuisine.

En juin, Guillaume de la communication à la BABG m’a mis au défi de participer à une action nationale. Il m’a demandé de cuisiner le panier du jour. Naturellement, j’ai accepté, lutter contre le gaspillage cela me parle. C’est dans mon ADN. Je me suis donc retrouvé dans le camion itinérant de la BABG, celui des ateliers. J’ai travaille avec Céline, sa stagiaire Sophie et Guillaume. Ce fut un chouette moment .

Tout de suite, j’ai pensé à une salade de pois chiches et de légumes d’été. Je savais que dans le marché du jour, je trouverai des tomates et des courgettes. Pour le reste, je me suis adaptée, j’ai ajouté des radis rapés, un concombre et du persil haché.

Les pois chiches, je les ai cuisinés en m’inspirant de Yottam Ottolenghi, mon chef fétiche pour le cuisine soleil. A cette salade nous avons ajouté un clafoutis aux brugnons et une citronnade maison. Les convives choisis parmi les bénévoles du jour ont apprécié ce menu végétarien.

Salade de pois chiche à l’orientale

Ingrédients pour 4 personnes

  • 100 gr de pois chiches
  • 1 concombre ou une courgette crue
  • 2 grosses tomates
  • 1 poivron rouge
  • 240 gr de radis
  • persil et coriandre

Vinaigrette aux épices

  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 2 cuillères à soupe de jus de citron
  • 1 gousse d’ail écrasée et hachée
  • 1 cuillère à café de quatre épices, 1 cuillère à café de cumin en poudre.
  • poivre, sel
La recette pas à pas

La veille, fais tremper les pois chiches avec une cuillère a café de bicarbonate de soude alimentaire.

Fais cuire 30 minutes à l’eau

Coupe tous les légumes en cubes, les poivrons en dé. Mélange dans un saladier avec la coriandre et le persil haché. réserve.

Fais chauffer une cuillère à soupe d’huile d’olive dans une sauteuse. Ajoute les épices puis les pois chiche. Remue et laisse prendre 5 minutes. Réserve

Prépare la vinaigrette, verse sur les légumes. remue bien.

On peut servir légumes et légumineuses séparés ou pas. Séparément, les restes se conservent mieux et peuvent être réarrangés dans la semaine.

Pour en faire un repas complet, j’ajoute du fromage à la salade. toujours local. Ici du fromage de chèvre.

En cuisine pour la Banque Alimentaire de Bordeaux et de la Gironde

Salade de printemps, petits pois et asperges.

Voici une salade à base de légumes de printemps et de pois chiche juste réhydratés et rôtis à l’huile. Les pois restent bien croquants, c’est hyper bon, bourré de protéines végétales et trop sympa dans les salades de l’été.

Salade de printemps, Ingrédients Pour 4 personnes :
  • 500 gr de fèves
  • 500 gr de petits pois
  • 8 asperges blanches ou vertes
  • 1 belle poignée de pois chiche
  • 1 cœur de salade batavia ou laitue
  • ½ concombre ou 1 petite courgette
  • 1 petit oignon blanc

Sauce yaourt aux herbes
  • 1 yaourt nature
  • ½ citron 
  • 2 cuillères à café de moutarde forte
  • 2 cuillères d’huile d’olive
  • Sel, poivre, ciboulette, menthe
Salade de printemps, la recette :

 La veille, fais tremper les pois chiche dans l’eau froide. Egoutte les pois. Fais dorer à la poêle dans 2 cuillères d’huile d’olive. Réserve. 

Commence par éplucher les fèves, les petits pois et les asperges. Je coupe les asperges en deux. D’un côté la tête, de l’autre la base moins tendre.

Fais cuire séparément les légumes. 10 minutes pour les bases des asperges, 5 minutes pour les fèves et petits pois. 3 minutes pour la tête des asperges. Egoutte et laisse refroidir. (les temps de cuisson sont approximatifs). J’aime les légumes peu cuits, je goutte pour vérifier si cela me convient.

Dans une poêle, fais chauffer une cuillère d’huile d’olive. Fais dorer gentiment les pois chiches. Réserve.

Prélève quelques feuilles du cœur de salade pour la présentation ou coupe finement pour mélanger à la présentation.

Dans un plat creux, mélange les fèves, les petits pois, les asperges coupées en petits tronçons, l’oignon et la moitié du concombre ou de la courgette hachés.

Dresse dans un plat creux pour faire un bowl ou à l’assiette. Ajoute quelques feuilles de menthe pour la présentation

Prépare une vinaigrette avec le yaourt, la moutarde, l’huile, 2 cuillères à soupe de jus de citron, sel et poivre. J’ajoute des herbes : menthe, ciboulette et parfois du thym citron. Je mets la sauce à part. chacun se servira.

Variante :

Pour un repas équilibré, on peut ajouter du riz complet et du chèvre frais en morçeaux.

Pour les végan et les sans lactose, il suffit de retirer le yaourt et de faire une vinaigrette classique.

Astuce Batch Cooking ( préparation à l’avance)

  • Je n’assaisonne pas ma préparation de légumes. Cela me permet de la garder trois jours au frigo.
  • Je fais toujours tremper plus de pois chiche. Je ne cuis que le nécessaire. Je  conserve le surplus, prêt à l’emploi pendant 5 jours. 
  • Je prépare des céréales à l’avance. Riz noir, riz complet, petit épautre. Je les conserve en boîte au frigo. 
  • Je compose mes salades avec les légumes du moment. En mai, je commence les tomates de région même si elles viennent de serres. 

Astuces Zéro déchet :

  • Je garde les cosses de petits pois pour faire un velouté
  • je n’enlève pas la grosse peau des fèves. C’est moins joli mais anti-gaspi.

Voilà, cette salade de printemps se décline de multiple façons. On change les légumes au gré de la saison et de son inspiration. Une seule constante, utilisez des légumes de qualité, locaux et achetés en circuit court. C’est meilleur pour le goût et pour votre santé

Galette de chou-fleur et houmous de patate douce.

Avec Gaëlle Sacarabany, nous avons cuisiné zéro déchet lors du concours Gaspi délices organisé par le CREPAQ en novembre 2018. Gaëlle a publié sur le sujet. Voici son retour sur cette chouette expérience: https://monbonheurgourmand.com/2019/02/ma-participation-au-concours-gaspi-delices-2018-a-bordeaux/

Zéro gaspillage, une philosophie au quotidien

Mieux consommer, ne pas gaspiller, voilà des sujets qui nous parlaient. Ce sont des pratiques qui font parties de notre quotidien. Toutefois, le concours a boosté notre créativité. Il nous a aussi donné l’opportunité de travailler en duo, une vraie nouveauté. 

L’expérience de la cuisine en équipe

J’ai eu beaucoup de plaisir à cuisiner avec Gaëlle. Nous avons pris le temps d’échanger sur nos astuces, notre philosophie du bien manger. On a parlé circuit court, marché de producteurs et achats responsables.  Cuisiner à deux crée une belle synergie entre deux expériences différentes. Chacune est venue avec ses habitudes et sa culture. On a construit un bon mix entre la Bretagne et la Martinique, la cuisine familiale de la métropole et la World Food des îles. Gaëlle possède une science des épices et des aromates qui donne du peps à tous les plats. Son sens des accords sucré –salé est très enrichissant pour la cuisson des légumes.

Ensemble nous avons trouvé des solutions zéro déchet pertinentes. Pour exemple je citerai deux astuces

Dans le chou-fleur, nous avons utilisé les belles feuilles et le trognon. Le goût est tout à fait comparable aux têtes. Celles-ci ont été conservées pour une autre préparation.

Pour une patate douce bio, nous conseillons de l’utiliser entière sans l’éplucher. Sinon faites de grosses épluchures qui peuvent être soit incorporées à la préparation, soit cuites sautées à la poêle.

Ingrédients pour les galettes de chou-fleur, houmous de patate douce :

Tacos, galettes pour 4 personnes

  • 60 Gr de farine
  • 1 œuf
  • 1 grosse cuillère de crème fraiche
  • 1 cuillère à café de bicarbonate de soude alimentaire
    • ou ½ sachet de levure chimique
  • sel, poivre
  • 200 gr de trognons ou feuilles de chou-fleur
  • 1 petit oignon rouge ou une échalote

Houmous de Patate douce à l’orange

  • 1 patate douce
  • 150 gr de pois chiche cuit
  • le jus d’1/2 orange + zeste
  • 2 gousses d’ail
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • sel, poivre

Les Tacos

  • Dans un saladier, mélange la farine, l’œuf et la cuillère de crème fraiche.
  • Ajoute, sel poivre et le bicarbonate de soude mouillé au jus de citron (pour faire agir) . Laisse reposer.
  • Dans un robot mixeur, hache les feuilles et trognon de chou-fleur, l’oignon. Ajoute à la préparation.
  • Mets à chauffer une poêle avec 1 cuillère d’huile.  Etale la préparation en crêpe épaisse. Fais cuire 4 minutes de chaque côté. Réserve
la garniture : houmous de patate douce
  • Lave bien la patate douce, puis fais cuire à l’eau pendant 15 minutes. Ecrase au blender ou à la fourchette, 
  • Ajoute les pois chiche, l’ail et l’huile d’olive. Mixe bien le tout
  • Ajoute les pois chiche, l’ail écrasé et l’huile d’olive. Encore un tour de mixeur.
  • Ajoute deux cuillères de jus d’orange, sel poivre
  • Sers la galette garnie de la préparation.
  • ute 2 cuillères à soupe de jus d’orange.