Recette d’Agneau au cumin et poivre de Sichuan

Ici une recette d’Agneau au cumin et poivre de Sichuan, une idée épicée pour mettre du peps sur votre table de Pâques.

L’agneau de lait, élevé uniquement au lait maternel, je vous en ai déjà parlé sur le blog. C’est un produit de grande qualité issu de l’agriculture traditionnelle de montagne qui s’invite à nos tables par le biais d’un système de livraison en drive ou à domicile mis en place par les producteurs depuis 2020.

👉 le lien ici pour en savoir plus 👈

Agneau laqué au cumin et poivre de Sichuan, frites de polenta.

Recette Agneau de lait des Pyrénées mariné au cumin et poivre de Sichuan

Agneau de Pâques aux épices, les ingrédients pour 4 personnes

Agneau mariné les ingrédients pour 4 personnes
La marinade
1 gigot d’agneau de lait1 cuillère à soupe de cumin entier
1 cuillère à soupe de poivre de Sichuan
1 cuillère à soupe de piment d’Espelette
1 cuillère à soupe de poivre fraichement moulu
4 gousses d’ail
90 ml de sauce soja japonaise
65 ml de vinaigre de riz à défaut vinaigre de cidre.
60 gr de sucre roux ou 40 gr de miel liquide

La veille, prépare la marinade :

  • Dans un mortier (à défaut, un bol) écrase les graines de cumin et de poivre de Sechuan. 
  • Ajoute les poivre, piment, miel et sel
  • Puis mélange avec la sauce soja, le miel et le vinaigre
  • Avec la main ou un pinceau bien souple, badigeonne, masse le gigot de cette préparation. 
  • Ecrase les gousses d’ail et mets les dans le plat
  • Dispose dans un plat et filmez puis laissez reposer 24h au réfrigérateur. 

La cuisson au four en cocotte

  • Sortir du froid, une heure avant de passer au four pour mettre la viande à température.
  • Préchauffe le four à 160. Mets le gigot à cuire dans une cocotte fermée pour 1h avec 1 petit verre de vin blanc sec. 
  • Pour accompagner, on peut entourer la viande d’oignons rouges coupés en quartier et enrobés d’huile d’olive.
  • Au bout d’une heure, enlève le couvercle de la cocotte et monte la température du four à 190° pour faire dorer la viande 10 minutes.
  • Surveille la cuisson et dès qu’elle est bien dorée, éteins le four et laisse la viande encore 1h.

La sauce, la marinade réduite

En cuisine durable, on minimise les pertes alors ne jette surtout pas la marinade mais fais la réduire pour obtenir un jus épais. Celui-ci est assez puissant. Pour lui enlever de la force, tu ajoutes une partie du jus de cuisson de l’agneau.

Pour accompagner cette viande du Sud-Ouest, je reste en région avec des frites de polenta, (recette à suivre) mais je peux aussi m’amuser avec des haricots tarbais cuits au naturel. L’idée, c’est de rester neutre car notre gigot est suffisamment parfumé.

C’est terminé pour cette recette d’agneau au cumin et poivre de Sichuan. Je vous souhaite de joyeuses Fêtes de Pâques.

France bleu 10/02 Tartes et gâteaux de voyage

Me voici de retour de mon escapade dans les Alpes et ravie de retrouver au studio de France bleu Gironde, Isabelle Wagner et Chef Jésus pour une nouvelle chronique dans Côté saveurs en Gironde. J’avais emporté avec moi Tartes et gâteaux de voyage, Pâtisserie boulangère par Stéphane Glacier, un livre de professionnel qui me semble tout à fait d’actualité.

Pour quoi un pro et des gâteaux ? 

Pour préparer une Saint Valentin de folie. Et oui, on y est bientôt, Lundi 14, Love is in the air. J’adore cette journée à vivre à l’anglo-saxonne, un petit mot gentil à tous ceux qu’on aime, maman, les copines, les collègues, son (sa) chéri(e) et même son petit moi. 

Côté cuisine, de la good food au programme, peut-être un bon petit restaurant ou alors un diner maison et là c’est le challenge. Que cuisiner pour cette journée de l’amour ? 

Conseil de Sophie Juby : à la Saint Valentin, il faut de la love et du visuel, faire envie pour faire plaisir. 

Pour un dessert maison, je propose de suivre les conseils de Stéphane Glacier, M.O.F, formateur et gérant d’une école de pâtisserie à Bois-Colombes. Avec lui on reprend les bases et on travaille des recettes simples mais de façon pro avec méthode et techniques. J’aime beaucoup son livre qui explique une spécialité en 4 pages :

La tarte aux deux chocolats, extrait du livre Tartes et gâteaux de voyage de Stéphane Glacier.

Prenons l’exemple de la tarte au chocolat aux deux chocolats. Le chef nous donne les clés pour réussir cette gourmandise avec :

  • 1 photo du dessert très sobre mais gourmande
  • 1 fiche technique avec 1 schéma, la composition et les ingrédients 
  • 1 double page avec les proportions pour chaque préparation
  • le pas à pas en texte et en images. 

On sent une vraie volonté de transmission. Stéphane Glacier nous accompagne tout au long de la recette. On est guidé jusqu’au bout. Je suis très tenté.

Si vous l’êtes aussi, je vous conseille d’aller sur le site du chef commander le livre en vente au prix de 65€. https://stephaneglacier.com

Encore timide face au défi ? Je vous comprends, la pâtisserie, cela ne s’improvise pas.  

Pour tous ceux que l’aventure effraie, j’ai une solution de secours.

Le 14, vous passer par la case jolie pâtisserie. A Bordeaux les adresses ne manquent pas. J’en ai une toute nouvelle à vous indiquer c’est Chouette. Oui Chouette pâtisserie et leur spécialité, c’est le chou. Trop mimi, pas vrai ? 8 parfums et une création spéciale pour la Saint Valentin, y’a moyen de sauver votre soirée avec leur cœur chocolat-passion. 

Et pour plus d’adresses de pâtisserie à bordeaux, c’est ici.

Pour les plus courageux, allez c’est parti, Il reste 4 jours avant la Saint Valentin. On ouvre son livre Tartes et gâteaux de voyage et on se met au travail. Un tout pour voir ce serait bien pour être au top le D Day.

Pain burger maison, la recette

En 2020, confinés à la maison, on s’est tous mis en cuisine. Le bon côté de cette triste pandémie, c’était d’inverser notre rapport au temps. Dans la vie d’avant, il nous manquait cruellement et là, il nous fut donné en abondance. Comme beaucoup d’entre vous, j’ai saisi cette fabuleuse opportunité pour faire des tests sur des recettes longues. Je me suis lancée dans la brioche maison, le bonheur de nos brunchs du dimanche. Depuis j’élargis mon référentiel et je suis passé au pain à burger maison. La recette développé ici est hyper facile, accessible à tous. Faire du pain à burger rapide demande peu d’ingrédients. Un seul pré-requis : le robot à pâtisserie et là c’est vraiment indispensable.

Pain Burger maison, les ingrédients

Pain burger : de la farine, du beurre, du lait, de la levure et 1 oeuf.
130 gr de lait
12 gr de levure de boulanger
330 gr de farine blanche bio
30 gr de sucre
6 gr de sel fin
1 oeuf entier + 1 jaune
115 gr de beurre extra
1 poignée de graines au choix : sésame, pavot, tournesol, noisettes hachées …

Pain burger maison : recette step by step

Step 1 : Faire une pâte à pain au lait

  • Verse dans le bol du robot le lait tiédi (sans être chaud, au dessus de 30°, on tue la levure) émiette la levure et mélange.
  • Ajoute la farine, le sucre et le sel, donne quelques tours avec le crochet à pétrir.
  • Ajoute 1 oeuf . Mélange bien.
  • Quand la pâte est formée, incorpore le beurre morceaux par morceaux. Laisse tourner à basse vitesse le temps que tout le beurre se soit bien amalgamé. Je compte 10 minutes.

Step 2 : laisser reposer la pâte

Le pâton bien formé, fais le gonfler 1h au four à 40°. Quand il a doublé de volume, verse-le sur le plan de travail légèrement fariné. Avec la paume de la main, tu aplatis puis ramène les cotés vers le centre comme on plierait une pâte feuilletée. Rassemble en boule et mets au frais pour 2h ( 1h si tu es pressé)

Step 3 : division en buns, en petits pains à burger

  • Farine légèrement ton plan de travail. Dépose la pâte, écrase-la pour la dégazer puis ramène les bords vers l’intérieur et reforme la boule.
  • Sur la balance, pèse la pâte. Calcule le poids moyen des buns en divisant par 6 ou 7. Pour un bon gros burger, il faut compter 120 Gr mais avec 80 gr, on est pas mal.
  • Prélève 1/6 de pâte et roule en boule. Pose les buns sur une plaque allant au four . Recommence l’opération pour les autres.
  • Casse un oeuf et prélève le jaune, applique au pinceau sur le dessus des petits pains.
  • Parsème de graines
  • Mets au four pour 12 minutes à 180° en chaleur tournante. ( +ou -, selon ton appareil)

Les pains burger cuits, laisse les refroidir 15 minutes. Ils se conservent facilement deux jours bien enveloppés dans un linge. A la maison, nous les consommons en mode salé mais aussi sucré pour le goûter ou le brunch.

Voila, c’est tout simple et carrément délicieux. Moelleux et briochés, ces petits pains me rappelant ceux que l’on mange aux USA. Ils sont encore meilleurs coupés en deux et passés au grill avant d’être garni.

Le déjeuner de copines

Élevé dans la religion, j’ai gardé de mon enfance en pays catholique le goût des rituels et des cérémonies. La vie est tellement plus belle dans ces moments attendus et préparés qui reviennent selon un calendrier perpétuel. Dans le registre vie sociale, j’adore le déjeuner de copines, celui qui nous rassemble chaque mois autour d’une jolie table. Le scénario varie peu, seul le décor et les recettes évoluent avec les saisons.

Hier, nous avons renoué avec notre rendez-vous mensuel. C’était doux et bon de se retrouver. On s’est raconté en toute bienveillance nos vacances, nos histoires de filles, nos petits problèmes et nos bobos. On a échangé des recettes, quelques adresses et des bons plans.

On a parlé de chance aussi, celle de vivre en France, pays où les femmes vivent en grande liberté. On mesuré les progrès accomplis par rapport à nos mères et grands-mères qui vivaient souvent leur intimité dans la solitude sans le soutien d’un groupe de copines capables de parler love, food et même gynécologue.

Le menu du déjeuner de septembre

Passionnées de food et de vin, nous sommes adeptes de la cuisine maison et du sourcing local quand c’est possible. Chacune réalise un plat selon son envie du moment et ensuite on partage. Sur notre table, il y avait donc :

  • les derniers légumes soleil en ratatouille au pesto accompagnés d’une onctueuse burrata. Une idée de Sandrine
  • un houmous et ses crackers maison à retrouver sur le blog d’Eva Torocoro.
  • Un risotto de quinoa vert enrichi de crème coco, gingembre et parmesan inspirée d’une recette du chef Juan Arbelaez très regardée par notre Delphine.
  • des travers de porc à la séchouanaise, un délice du pays de Marie
  • une assiette de fromage assortis booster par un plat de figues rôties. Une tuerie. Encore une idée de Sandrine
  • un pain aux fruits du moment du boulanger favori de Gwenaëlle
  • un crumble amandes et pommes, le dessert de saison de Sophie
  • Et parce qu’on amuse pas la galerie, un Pouilly Fuissé en guise d’apéro suivi d’un Côtes du Roussillon spécial nous : Les Sorcières du Clos des Fées. Encore une trouvaille de Gwen

Notre déjeuner de copines a largement dépassé le temps habituel d’un repas. Il faut avouer que six nanas passionnées, cela fait beaucoup d’histoires à raconter.

Des crêpes comme en Bretagne

Dessert d’enfance, la crêpe a le goût de nos souvenirs et des dimanches en famille. Facile à réaliser, économique, c’est une gourmandise qui traverse les époques sans prendre une ride. Voici une recette de pâte à crêpes toute simple pour faire des crêpes comme en Bretagne. Ensuite, tu peux sublimer cette base par une confiture maison, des pommes confites ou une poire-chocolat.

Les crêpes, la recette

Les crêpes : Ingrédients pour quatre personnes
200 gr de farine T65 Bio
30 gr de sucre en poudre
3 oeufs
1/2 litre de lait entier bio
30 Gr de beurre salé ou pas
huile neutre type colza
Option : 2 cuillères à soupe de Rhum ou Grand Marnier

les crêpes : le pas à pas

  • Dans un grand saladier, casse les oeufs, ajoute le sucre et bats la préparation en omelette.
  • Ajoute la moitié du lait et remue bien.
  • verse la farine en entier. Mélange intimement sans trop remuer. Cela forme une pâte épaisse.
  • Mets la préparation en attente au frais pendant 2H minimum ( le mieux est de le faire la veille)
  • A l’issue, ajoute le reste du lait et remue.
  • Là tu peux parfumer avec 2 cuillères à soupe d’alcool.
  • Dans une grande poêle, mets à fondre doucement le beurre et verse le dans le saladier . Remue.
  • Verse 1 cuillère à café d’huile dans la poêle. Laisse chauffer puis réalise tes crêpes.

Variantes :

  • Si tu aimes, tu peux ajouter du beurre une fois la crêpe retournée.
  • Si tu aimes les crêpes très fines, détends la la pâte avec 1/2 verre d’eau.

Buddha Bowl à la truite d’Aquitaine

Dans cette recette de Buddha Bowl, j’associe Japon et Aquitaine. Je pars d’un riz japonais cuisiné façon sushi et je lui associe un pavé de truite d’Aquitaine. Le poisson frais est mis à mariner dans une sauce soja -gingembre.

Cette recette hyper facile s’adresse à tous les fans du Japon en manque de voyage et de bon restaurant.

Buddha Bowl à la truite, les ingrédients pour 4 personnes

Dans la liste ci-après, je vous donne les ingrédients originels et aussi des idées pour pallier aux manquants. Les puristes n’utilisent que des ingrédients Japonais. De mon côté, je préfère adapter une recette exotique avec les produits de mon placard. Je ne vous recommande pas d’acheter des choses qui une fois entamé ne vous resservirait pas. Je pense notamment au saké, ou au vinaigre de riz. Le vinaigre de cidre, un super aliment, fait très bien le job.

Et en période Covid, on innove. Par exemple, faute de ciboulette, j’ai utilisé les tiges d’un oignon qui commençait à pousser.

Par contre, je ne transige pas sur le poisson . Pitié pas de saumon. C’est plein de mauvaiseté. A défaut de truite, choisissez une espèce locale . La daurade est parfaite.

Riz à sushiTruite marinée
300 gr de riz japonais ou riz rond500 gr de pavé de truite
400 ml d’eau1 cm de racine de gingembre
65 ml de vinaigre de riz ou de cidre1 gousse d’ail
1/2 cuir à café de sel1 cuillère à café de sucre
50 ml de saké ou le mélange 30 ml de vinaigre de cidre + 20ml d’eau
2 cuillères à café d’algue en morceaux2 cuil à café de sauce soja japonaise
1 concombreQuelques brins de ciboulette
2 cuillère à café de grains de sésame, à défaut de tournesol
Buddha Bowl à la truite d’Aquitaine, les ingrédients

Le riz à sushi aux Algues

Pour cuisiner le riz, j’ai suivi une recette tiré de Suhis & compagnie aux Editions Marabout

Voici le pas simplifié

  • Comment par laver le riz à l’eau froide. Change l’eau quatre fois. Puis laisse le riz tremper 1/2 heure.
  • Dans une casserole, mets le riz et les 40 ml d’eau. Porte à ébullition puis fais cuire 10 minutes à feu doux. Laisse reposer 10 minutes
  • Pendant le repos prépare l’assaisonnement avec le vinaigre, le sucre et le sel.
  • Verse le riz dans un grand plat plat. Arrose avec l’assaisonnement et remue délicatement avec une large cuillère en bois ( une cuillère à riz, c’est mieux). Il faut mélanger sans écraser le riz. L’idée, c’est de refroidir le riz.
  • Ajoute les algues et remue encore.
  • Réserve le riz sans le mettre au frigo, il deviendrait tout dur. Il se consomme dans la journée. Ne pas faire d’avance.
Riz à sushi aux algues de Bretagne

La truite marinée au gingembre

  • lave tes filets de poisson, enlève la peau et les arrêtes. Découpe en morceaux, cubes ou lamelles. Réserve
  • Dans un mini mixeur, hache le gingembre et l’ail.
  • Dans un grand bol, mélange le Gingembre et l’ail haché, le sucre, la sauce soja, le saké ( à défaut du vinaigre de cidre) et quelques brins de ciboulettes. Ajoute le poisson. Remue. Couvre et mets au frais 30 minutes.
  • Dans un poêle, mets à griller à sec les graines de sésame ( à défaut graines de tournesol ou cacahuètes)

Le buddha bowl Asie-Aquitaine-Bretagne

Buddha Bowl à la truite d’Aquitaine

Mon buddha bowl à la truite d’Aquitaine, c’est hyper facile. Au moment de servir, tu répartis tes préparations dans 4 bols.

Cela donne pour chacun :

Riz à sushi aux Algues + Truite marinée + 1/4 de concombre tranché

Le véritable pancake américain

Le véritable et le meilleur des pancakes est américain. Léger et moelleux, fluffy comme disent les américains, c’est la star de nos brunchs du dimanche. Bonne alternative à nos crêpes comme en Bretagne, le pancake apporte une touche d’exotisme à nos tables. Les enfants adorent.

Voici une recette très simple qui fera de vous la plus chouette des mamans, le meilleur des papas.

Elle est extraite de Pancakes Party aux Editions Marabout :

Pancakes américains, ingrédients pour 8 gâteaux

60 gr de beurre doux
3 oeufs
15 cl de lait frais
150 gr de farine
40 gr de sucre
1 sachet de levure chimique
1 pincée de sel

Réaliser une pâte à pancakes

  • Dans un saladier, on met le beurre à ramollir 2 minutes au micro-ondes. Puis on verse les œufs et le lait.
  • On remue bien avec un fouet. Ensuite on ajoute le reste des ingrédients. On mélange bien sans trop travailler la pâte. 
  • Le livre ne le dit pas, mais il est bon de laisser la préparation reposer 1 heure. (cela permet au Gluten de se transformer. La pâte sera plus moelleuse)

Pancakes, la cuisson

  • A l’issue de ce temps de repos, on fait chauffer une poêle à feux moyen avec une cuillère à café d’huile neutre. On verse une petite louche de pâte. On attend gentiment que des bulles se forment à la surface puis on retourne. Encore 2 minutes et c’est prêt.

Facile, non ?

Ensuite, il ne reste qu’à choisir une garniture. On est dans le même registre que les crêpes : sucre, confiture ou chocolat maison, c’est délicieux.

Les américains proposent toujours un assortiment de topping. On a les incontournables : sirop d’érable, mélange de fruits type banane et fruits rouge et crème fouetté . Le champ des possibles est immense.  L’essentiel est de se faire plaisir. 

On peut aussi ajouter des fruits en cours de cuisson. Je vous recommande les myrtilles. On les pose sur le gâteau en train de cuire. Les petites baies s’enfoncent dans la pâte encore molle et resteront prisonnière de la préparation quand vous allez retourner votre pancake.

Last but not least, la version salée. Je vous donne la recette de mon pancake du Sud-Ouest et des idées de garnitures ici : http://lemeilleurdebordeaux.fr/pancakes-a-leffiloche-de-canard/

Le véritable et le meilleur des pancakes est américain. Léger et moelleux, fluffy pour parler comme aux States, c’est la star de nos brunchs du dimanche.

Potimarron sucré-salé et légumes racines

Une recette colorée et punchy pour faire manger des légumes à mon homme.

Pour 8 personnes

Préparation 30 mn, cuisson 30 mn

  •   1 potimarron
  •   2 navets longs blancs
  •   6 salsifis
  •   1 livre de topinambours
  •   1 poignée de pois chiche mis à tremper la veille.
  •   1 litre de bouillon de volaille
  •   12 pruneaux d’Agen
  •   1 poignée de raisins secs
  •   1 poignée de noisettes ou amandes
  •   1 petit citron confit
  •   le jus d’un citron
  •   Poivre, sel
  •   Huile de noix, arachide
  •   2 cuillères d’huile d’olive
  •   30 gr de beurre
  •   Miel, facultatif

 

  • Epluche et taille les légumes à ta fantaisie mais de façon uniforme et régulière pour les cuire parfaitement. Garde les séparément, arrose les salsifis et les topinambours de jus de citrons pour éviter qu’ils noircissent.
  • Dans une poêle à large bord, mieux un Wok, chauffe doucement un mélange d’huile d’arachide et de 4 cuillères d’huile de noix.
  • Cuit séparément chaque légume sauf les pois chiche. Attend une belle coloration. Tu peux garder les potimarron et les navets croquants.
  • Pour les topinambours et les salsifis, après coloration, verse les légumes dans une casserole. Ajoute le bouillon de volaille et laisse cuire doucement 15 mn.
  • Les pois chiches seront juste colorés à l’huile d’olive. Ils restent très croquants.
  • Fais griller le mélange noisettes + amandes à secs dans une poêle en surveillant bien. Réserve.
  •  
  • Une fois que tous les légumes sont cuits, tu les assembles.
  • Dans le wok, fais chauffer le beurre et 1 cuillère d’huile d’arachide pour l’empêcher de noircir. Verse l’ensemble des légumes et les fruits secs. Remue bien mais avec délicatesse. Ajoute sel et poivre. Laisse le mélange opérer 5 minutes.
  • Ouvre le citron confit, enlève la pulpe. Découpe le zeste en mini brunoise. Ajoute à la préparation.
  • Verse dans un plat creux peu profond pour mettre en valeur la richesse des couleurs. Parsème de noisettes grillées et concassées. 

poêlée de potimarron

Variantes

  • Tu peux apporter à ce plat ton panier du moment : panais, carottes et même pomme de terre.
  • Si tu n’aimes pas le côté acidulé du citron, remplace le par du miel que tu ajouteras juste avant de servir.
  • Pour les vegan, remplace le bouillon de volaille par un bouillon de légumes corsé.

 

Accord mets et vins

Un chenin sec, vin de Loire serait parfait comme le Domaine de la Taille aux Loups. Un vin issu de l’agriculture raisonnée, élevé sans chaptalisation ni levurage.

 

 

 

 

Tartare de truite, pamplemousse et pomme

Tartare de truite fumée, pamplemousse et sparkling rosé

Entrée de fête simple et de saison voici une recette acidulée avec la truite en vedette. La truite d’Aquitaine, c’est un joli produit. Je conseille de l’utiliser en remplacement du saumon aux origines incertaines.

Depuis quelques années, j’achète les produits de la Ferme du Ciron, située en Lot et Garonne. A Bordeaux, on les trouve vendus sous vide à la Compagnie Fermière. Les poissons sont élevés en bassins d’eau courante alimentés par le Ciron. Ils sont nourris d’aliments à base de farine de poisson et de farine végétale sans OGM (OGM = semences modifiées pour résister au très controversé glyphosate). Ils ne sont pas traités aux antibiotiques comme dans les élevages intensifs de saumon

Ingrédients pour 8 verrines :

200 gr de filet de truite fumé

2 pamplemousses roses

1 pomme Granny – ½ citron

1 grenade 

Sauce :

Le jus du pamplemousse

1 cuillère d’huile d’olive

2 cuillères à café de sauce de soja claire

sel, poivre

La recette pas à pas du tartare de truite

  • Au dessus d’un saladier, épluche le pamplemousse à vif et lève les suprêmes. Cela veut dire débarrasser le fruit de toutes ces peaux blanches. C’est un peu délicat, utilise un bon couteau. Conserve uniquement les jolis morceaux et découpe en carrés. (les petits bouts mal coupés seront pressés et ajoutés à ton jus frais du matin). Garde le jus pour la sauce.
  • Coupe la pomme en mini cubes. Arrose de jus de citron et réserve
  • Coupe le filet de truite en dés.
  • Monte la verrine en alternant une couche de pamplemousse, une couche de pomme, la truite et quelques graines de grenade on top. Mets au frais.

La sauce :

Réalise une vinaigrette acidulée avec tous les ingrédients. Je la sers au dernier moment pour ne altérer le goût des supers produits mis dans la préparation. Chacun remue juste avant la dégustation.

L’accord mets et vins :truite fumé et rosé de Provence pétillant

J’ai choisi pour accompagner cette entrée fraîcheur un sparkling de Provence, les Impatients Rosé du Domaine de Fontenille.

C’est une alliance de couleur et de saveur, une harmonie pastel. Le pamplemousse apporte du peps, de l’acidité au poisson. Le crémant de Provence, avec sa délicate robe poudré ajoute une touche Glamour à la préparation. Fines bulles, faible sucrosité et arômes délicats, l’association fonctionne à merveille.

Voilà, c’est tout facile, une jolie idée pour une table de décembre

un apéro entre copains. Je te montre notre ambiance

un apéro de décembre- Sophie Juby

Velouté de Châtaignes, Tofu et noix d’Aquitaine.


Avec l’automne, on ressort les recettes de choux, légumes racines et autres potimarron. Il y a aussi le produit de nos cueillettes champignons et marrons. C’est cool. Et pour ceux qui n’ont pas l’occasion de marcher en forêt, on trouve de belles châtaignes sur le marché. Et pour faire encore plus simple,

J’ai trouvé une idée sympa pour changer notre quotidien : la châtaigne de Corrèze. Je l’achète sous vide, la cuisine comme un légume complémentaire  juste sautée au beurre. J’en fais une soupe délicieuse. J’y ajoute du Tofu Bio d’Aquitaine pour une recette végétarienne protéinée.

Mes fournisseurs locaux :

  • Châtaigne de Corrèze (Ponthier)
  • Champignon en direct du producteur, marché du mercredi à Stéhélin
  • Noix du Périgord
  • Tofu d’Aquitaine (Locadelice à Izon)

Pour 4 personnes

  • 500 gr de châtaigne sous vide ou en bocal
  • 250 gr de champignons de paris 
  • 1 oignon rouge
  • 8 noix 
  • 100 gr de Tofu 
  • 20 gr de beurre
  • 60 cl de lait, 40 cl de bouillon de légume
  • 1 cuillère d’huile de noix, sel, poivre

Dans une sauteuse, fais fondre une cuillère de beurre + huile de noix à feu doux. Ajoute l’oignon préalablement coupé en fines tranches. Remue.

Lorsque les oignons sont colorés, stoppe leur cuisson et réserve Verse les champignons hachés dans la sauteuse et remue bien 

Mouille avec le bouillon chaud, ajoute le lait. Mélange bien le tout, ajoute les marrons. laisse cuire 15 minutes à couvert.

Mixe le tout. Réserve

Dans une poêle, fais dorer à sec les noix décortiquées. Réserve.

Tofu à base de soja bio d’Aquitaine- Locadélice à IZON

Coupe 100 gr de Tofu en morceaux. Dépose une cuillère beurre et fais griller les cubes de Tofu. Réserve

Au moment de servir. Verse deux louches dans chaque bol.

Dépose quelques cubes de Tofu.

Parsème de noix en morceaux.

A servir avec un verre de blanc sec. Un Sancerre serait parfait pour moi.